Le Formtruck reprend la route ! Toutes les infos ici
Appuye sur ENTER pour rechercher

[Job] Conseiller·ère en prévention - Sécurité / Niveau 2

Publié le 11/05/2022

Clôture le 12/06/2022

Bruxelles Formation recherche un·e conseiller·ère en prévention-sécurité de Niveau 2 afin d’assurer le bien‑être au travail des agents·es administratifs·tives, du personnel pédagogique et des stagiaires de Bruxelles Formation.

Le·la conseiller·ère en prévention-sécurité de Niveau 2 remplit sa mission sous l’autorité hiérarchique d’un·e conseiller·ère en prévention-sécurité de niveau 1 et relève fonctionnellement de la responsable du Service Interne pour la Prévention et la Protection au travail (SIPP) commun à la Commission Communautaire française, à la HELdB et à Bruxelles Formation. Ce service se compose d’un Département médical du travail commun, de trois sections Gestion des risques et d’une équipe administrative. Les missions relatives à la prévention et à la protection contre les risques psychosociaux sont confiées à un Service Externe pour la Prévention et la Protection au travail (SEPP) et à une équipe de personnes de confiance.

Votre mission

Vous effectuez les missions décrites dans le Code du bien-être au travail aux articles II.1-4 et II.1-6 afin d’assister l’employeur, les membres de la ligne hiérarchique et les travailleurs pour l’application des dispositions légales et réglementaires relatives au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail et de toutes les autres mesures et activités de prévention ainsi que dans l’élaboration, la programmation, la mise en œuvre et l’évaluation de la politique déterminée par le système dynamique de gestion des risques visé au Livre I, Titre 2 du Code du bien-être au travail.

Le·la conseiller·ère en prévention-sécurité est tenu·e d’exécuter au moins à l’art. II.1-6 du Code du bien-être au travail entre autres :

  • Identifier les dangers et les facteurs de risques analyser et évaluer les risques et proposer les mesures nécessaires pour les éliminer ou les réduire au maximum ;
  • Enquêter sur et analyser les causes des accidents du travail pour définir les lignes principales de la politique de prévention et proposer un système dynamique de prévention des risques adéquat et efficace ;
  • Donner un avis et collaborer à la formulation de propositions sur la rédaction, la mise en œuvre et l’adaptation du plan global de prévention et du plan annuel d’action ;
  • Suivre l’évolution du niveau de sécurité des installations tout au long de leur usage depuis l’analyse initiale et, dès lors, effectuer une analyse de toute installation existante avec la même démarche ;
  • Faire des visites fréquentes et systématiques des lieux de travail, d’initiative ou à la demande ;
  • Examiner les postes de travail et faire l’analyse des postes à risque ;
  • Tenir à jour la documentation nécessaire à l’exécution de ses missions ;
  • Prendre en cas d’urgence, les mesures nécessaires pour protéger les travailleurs·euses, dans l’impossibilité de recourir à la direction ;
  • Collaborer en équipe à une approche commune interdisciplinaire et cohérente de la gestion des risques.

Compétences & connaissances

  • avoir une connaissance de la législation sur le bien-être au travail : Loi du 4 août 1996, Code sur le bien-être au travail, RGPT et autres textes relatifs au bien-être au travail (notamment aux établissements classés, substances dangereuses, sécurité des produits et services, installations électriques, radiations, etc…),
  • avoir des aptitudes pédagogiques,
  • avoir une aptitude à être réactif face aux situations d’urgence,
  • avoir une capacité d’analyse des situations pratiques,
  • avoir une écoute active et une bonne communication,
  • faire preuve d’une grande rigueur et avoir une implication active,
  • être capable de travailler en équipe et de façon autonome,
  • être capable à respecter les procédures internes mises en place,
  • avoir la capacité à s’adapter à un environnement de travail varié,
  • avoir une bonne résistance au stress,
  • avoir une bonne maîtrise de la Suite Office et en particulier d’Access.

Les conditions de recrutement

  • avoir une excellente maîtrise du français, langue véhiculaire de l’Institut,
  • être titulaire d’un CESS,
  • avoir une formation complémentaire de Conseiller·ère en prévention de niveau 2.

Atouts

  • une expérience de Conseiller·ère en prévention-sécurité,
  • une spécialisation en mécanique ou en construction.

La sélection

  1. Une présélection sera faite sur la base des dossiers de candidature (lettre de motivation & CV détaillé).
  2. Une épreuve orale éliminatoire portant sur vos connaissances en lien avec la fonction.

Bruxelles Formation promeut la diversité au sein de ses équipes et garantit une procédure de sélection objective sans distinction d’âge, de sexe, d’origine, de conviction, de nationalité, de handicap, etc. Si vous êtes en situation de handicap, n’hésitez pas à nous en informer lors de votre candidature. Nous veillerons à vous faire participer aux sélections dans les meilleures conditions possibles.

Le contrat

L’engagement s’effectuera sous le régime du contrat de travail d’employé à temps plein à durée indéterminée.

La rémunération mensuelle brute sur la base d’un temps plein (38 heures par semaine) s’élève à 2.307,63  à l’indice actuel des prix à la consommation. À cela s’ajoutent 35 jours de congés annuels, un horaire flexible, des lunch pass et une intervention de l’employeur dans les frais de déplacements domicile-lieu de travail en transport en commun. L’ancienneté peut être valorisée à concurrence de 6 ans d’expérience dans le secteur privé (ou indépendant) et pour le total des années prestées dans le secteur public.

Comment postuler

Si cet emploi vous intéresse et si vous remplissez les conditions de participation ci-avant, faites parvenir votre candidature (lettre de motivation et curriculum vitae actualisé détaillé) pour le 12 juin 2022 au plus tard. Nous ne prendrons en compte que les dossiers ayant été déposés via notre formulaire en ligne.

Postuler

Partager cette page